Projets

Solidarité Covid-19

Projet solidaire

Dans le contexte actuel de la crise sanitaire que traverse notre planète et face à la propagation de la Covid-19, nous avons souhaité soutenir notre école partenaire Abutadi Secondary School en Ouganda qui se retrouve en grande difficulté.

Cette école, comme de très nombreuses écoles en Ouganda, est une école privée.
L’école, son développement et son fonctionnement dont le paiement des salariés (enseignants, cuisiniers, gardiens) repose uniquement sur les frais de scolarité payés par les élèves.

Nous avons considéré important de soutenir nos collègues, qui ne perçoivent aucun salaire alors que les écoles sont fermées depuis mars et le sont encore aujourd’hui (01 août 2020).

Ces enseignants sont des personnes aux revenus extrêmement modestes, et parfois, de leur seul salaire, dépend toute une famille (parents / frères et sœurs / enfants).
Le salaire d’un enseignant est de 160 000 UGX (autour de 40€) et d’un personnel non enseignant 100 000 UGX (autour de 25€).

Une première collecte a été effectuée entre avril et mai 2020, et, grâce à votre générosité, nous avons pu collecter 775€.
Nous avons versé 605€ pour que chaque employé perçoive un mois de salaire complet en mai.
Le restant est en attente d’envoi et sera à rajouter à la cagnotte en cours.

La cagnotte que nous vous proposons maintenant aura une vocation double :

  • donner un salaire ou une partie de salaire aux employés,
  • soutenir l’école dans les dépenses de mises aux normes ordonnées par le gouvernement ougandais permettant la réouverture de l’établissement dans ce contexte sanitaire.

Pour comprendre nos motivations vis à vis de ces personnes, nous vous proposons de découvrir le contexte de la scolarisation en Ouganda, puis de découvrir les enseignants que vous aidez.

Toutes leurs écoles sont payantes, qu’elles soient publiques ou privées.
La différence se trouve notamment dans le paiement des salaires des professeurs : dans les écoles publiques, le salaire est subventionné par l’État, et les frais de scolarité des élèves couvrent le développement de l’école et autres projets internes.
Dans les écoles privées (dont Abutadi Secondary School), le revenu des salariés dépend uniquement du paiement des frais de scolarité par les élèves.
Donc, école fermée = pas d'élève = aucun frais de scolarité encaissé = pas de salaire.

Voici les salariés d’Abutadi Secondary School :
Personnel enseignant :
  • Odongo Solomon → Professeur de chimie,
  • Otema Jaspher → Professeur de géographie,
  • Otim Thomas → Professeur de physique,
  • Omunu Walter → Professeur d'anglais,
  • Ojok Bonny → Professeur d'agriculture,
  • Oyuru Peter → Professeur d'enseignement de chrétienneté,
  • Agena Bonny → Professeur de biologie,
  • Engole Lawrence → Professeur d'art,
  • Okwenye Geoffrey → Professeur de commerce,
  • Aliro George → Professeur de mathématiques,
  • Akello Scovia → Professeure d'informatique,
  • Odongo Benedict → Directeur et professeur d'histoire.
Personnel non-enseignant :
  • Okello Oscar → Gardien,
  • Abur Collin → Cuisinière,
  • Atine Ronald → Cuisinier,
  • Alyek Mercy → Magasinière et laborantine.

Voici ci-dessous quelques photos du personnel d'Abutadi :

Cours de Benedict
Un cours d'histoire de Benedict (certains élèves de Félix Faure étaient également présents).

Salle des professeurs
De gauche à droite : Lawrence, Bonny, Goeffrey, Benedict.

Jaspher
Jaspher.

Cuisinier
De gauche à droite : Ronald, Collin.


Pour documenter vos recherches, nous vous proposons quelques articles qui mentionnent la difficulté des employés des écoles pendant cette crise :